J’ai choisi de travailler à la carte : comment ça fonctionne ?

Ceux qui me connaissent savent que jusque là j’étais adepte des formules tout compris.
Je voulais de la simplicité et je n’avais donc pas tenu compte
des fonctionnements différents d’une famille à l’autre.
A part le retour global sur mes photographies
je n’avais pas vraiment d’outil d’analyse objectif
me permettant de déterminer quelles étaient vos images préférées.

C’est pendant le confinement que j’ai tout remis en question
pour que tout le monde puisse s’y retrouver :
mes clients mais aussi moi.
J’avais besoin de savoir objectivement les photographies
que vous auriez achetées quoi qu’il arrive
et celles que vous ne preniez que parce qu’elles étaient incluses
mais que vous n’auriez peut-être pas choisies autrement.
Quel est l’intérêt de remplir nos disques durs avec des images qui ne nous plaisent pas vraiment ?
J’avais aussi besoin de créer avec vos familles une relation de proximité
que l’unique rencontre de la séance ne permettait pas forcément.
Je voulais pouvoir constater sur vos visages l’effet que les portraits de votre famille provoquait.
Partager avec vous le moment du résultat autant que celui de la séance.
Enfin, je voulais que chacun puisse choisir ce dont il avait besoin, sur mesure.
Travailler à la carte répondait à tous ces besoins.
J’ai donc passé le pas en sortant de confinement
et les effets se sont fait ressentir immédiatement :
en deux semaines vous avez réservé presque tous mes créneaux jusqu’en octobre.

Désormais, quand vous me contactez,
vous versez un acompte qui me permet de bloquer votre place
(et qui me permet de rentrer dans mes frais si jamais quelqu’un me pose un lapin,
ce qui m’est arrivé quand je fonctionnais sans acompte).

Le jour de la séance, vous réglez les frais de déplacement
qui dépendent de votre commune d’habitation.
Ensuite, vous attendez le résultat, sans obligation d’achat.

Lorsque vos portraits sont prêts, je fixe avec vous un rendez-vous de découverte des images.
Pendant cette rencontre, je vous montre la galerie de photographies une première fois.
J’aime contempler vos réactions et écouter vos impressions en direct !
Ensuite, nous la visionnons une deuxième fois
afin que vous puissiez mettre de côté tous les portraits qui vous séduisent.
Nous discutons ensuite des supports sur lesquels
vous aimeriez recevoir chaque photographie dans l’idéal :
à feuilleter à volonté,
à accrocher sur vos murs,
à poser sur vos meubles,
à envoyer à vos proches,
à garder dans vos smartphones,
à imprimer plus tard…
Nous ajustons ensuite la liste de ces supports
en fonction du budget que vous souhaitez investir réellement.
Je veux que vous n’ayez absolument aucun regret :
vous avez toute la liberté de choisir.
Je peux vous guider et vous conseiller
en fonction des besoins que vous m’exprimez et de vos possibilités.

Dès que vos photographies imprimées sont disponibles,
je viens une dernière fois à votre rencontre pour vous les apporter
afin que vous puissiez me faire un retour en direct sur
le résultat final et l’ensemble de ma prestation.

Je pense que cette nouvelle méthode me permettra de répondre plus précisément à vos attentes.
J’ai commencé à goûter les fruits de cette nouvelle proximité avec vos familles
dès le mois de juin, ce qui m’a permis de confirmer mon choix.

Merci à ceux qui continuent de m’accorder leur confiance et bienvenue à ceux qui me découvrent !